De la course de Noel (WordPress ne veut PAS du tréma sur le « e » de Noel dans ce titre, alors ce sera « Noel », sans tréma)

Voilà.

Dans un mois, c’est Noël!

Noël, avant, j’aimais pas ça… Courir partout et dépenser des milles et des cents pour des cadeaux, bof, pas mon truc. Je ne dis pas que je n’aime pas faire de cadeaux, hein! Mais en faire à ce moment là, parce-qu’il faut en faire, ça me gonfle. Et puis, faut trouver des idées! Pfff, pas évident. Alors, quand on a réfléchi tant qu’on a pu et qu’on ne trouve toujours pas, on se retrouve, mi-décembre, à faire ouat’mille magasins pour trouver un truc, n’importe quoi qui plaise et qui ne soit pas à 12 millions d’euros. (Oui, l’inflation en décembre, c’est magique) Et tout ça avec les trois quarts de la population qui se retrouve dans le même cas que nous…. Argh!

Je ne sais pas si tu as déjà été dans un magasin type Fnac un samedi autour du 15 décembre? Moi oui…. Je déconseille l’expérience.

Les repas de famille, obligatoires et interminables, sur 3 jours, c’est pas mon truc non plus. Quand toute ta famille vit dans la même ville et qu’on se voit en moyenne une fois par semaine, je ne vois pas trop l’intérêt…

Et puis, franchement, 3 jours -minimum- à manger gras, salé, sucré avec la mousse aux fruits de la bûche pour tenir lieu de 5 fruits et légumes par jour…. Mon corps dit stop!

Mais ça, c’était avant! (oui, sinon, j’ai arrêté la télé aussi, mais ça ne se voit pas trop)

Aujourd’hui, j’ai déménégé loin de ma famille, genre à 5h de route…. On se voit, au mieux, tous les 3 ou mois, et le plus souvent en coup de vent. Là, Noël prend du sens! Se retrouver tous ensemble autour d’une table pendant 4 ou 5 heures, c’est chouette.

L’année dernière, j’ai encore fait la course aux cadeaux. Je m’y suis prise un peu plus tôt, et ça a été moins compliqué qu’avant. Mais quand même…. La foule, la chaleur dans les magasins, le froid dehors, et cette impression d’acheter des cadeaux par défaut, parce-que je ne trouve rien de transcendant, ça ne me plait pas.

Alors, cette année, changement de cap! Je me simplifie la vie! Tout le monde aura le même cadeau : un panier garni de bonnes choses à manger, certaines achetées dans une petite boutique de produits locaux et les autres faites par moi!

On est le 25 novembre et la liste des produits est prête, les paniers sont trouvés, il ne me reste plus qu’à acheter ce qui doit l’être et à me mettre aux fourneaux. Le week end prochain, j’achète ce qui se garde longtemps : paniers, bocaux et petits sachets à confiseries, bouteilles de cidre (oui, je vis dans la Normandie, au pays des vaches et des pommes (d’ailleurs, j’ai de la compote pour 250 ans))…

Encore un mois avant un Noël et zéro stress en vue. Tout est prêt, un seul magasin à faire, le bonheur!

La semaine prochaine (ou celle d’après), on parlera déco de Noël.

Publicités