De la coupe menstruelle

Aujourd’hui, les amis, sujet glamour! Aujourd’hui, je vais vous parler des règles et d’une manière à la fois minimaliste, écologique et zéro déchet de les appréhender : la coupe menstruelle!

On pourrait croire le sujet réservé aux filles, mais ne t’en vas pas lecteur masculin, tu vas voir c’est intéressant. Et puis, je suis sûre que tu as des femmes dans ton entourage, n’hésite pas à leur faire lire ce billet.

 

Tour d’abord, petit rappel : les règles, ça concerne toutes les femmes de -environ- 12 ans à -environ- 60 ans. Et, pendant toutes ces années, chaque femme aura ses règles une fois par mois. Ce qui fait, qu’en moyenne, une femme utilisera entre 10 000 et 15 000 protections jetables (tampons ou serviettes). ça fait beaucoup. D’autant que ces produits ne sont absolument pas recyclables et sont incinérés ou stockés en décharge. Vous imaginez les montagnes de serviettes hygiéniques usagées qui poussent ainsi dans la nature? Moi oui, et c’est beurk!

 

En plus de ça, pour produire tampons et serviettes, on utilise de nombreux produits chimiques, additifs, fongicides, bactéricides etc… L’industrie de la protection périodique est ainsi parmi les plus polluantes au monde! Et franchement, qui aurait envie de mettre son vagin au contact de tout ça? Pas moi.

 

 

Pour pallier à tous ces défauts, il existe deux solutions :

– les serviettes « home-made » lavables et réutilisables. On trouve des patrons et des conseils de réalisation un peu partout dans l’internet. Perso, je n’ai pas eu envie de me lancer là-dedans. Je suis tellement nulle en couture….

-la coupe menstruelle. Dont je vais traiter dans le reste de l’article.

 

Qu’est une coupe menstruelle?

Réceptacle en forme de cloche transparent ou coloré, le plus souvent en silicone médical et se terminant par une tige. On l’insère dans le vagin pour recueillir le sang des règles.

 

Comment ça marche?

Simple. Au début des règles, on insère la coupe dans le vagin. ça demande un peu de pratique, la technique s’acquiert vite. Une fois bien en place, on l’oublie. Toutes les 12 heures (en moyenne, le temps est à adapter à son flux), on la retire, la vide dans les toilettes (ou la baignoire ou la douche), on la rince à l’eau claire et la remet. Et on continue comme ça jusqu’au dernier jour des règles. Là, on la retire, on la stérilise en la plongeant dans l’eau bouillante quelques minutes, on la laisse sécher et on la range dans son petit pochon en tissu jusqu’au mois prochain. Enfantin, non? Une coupe peut se garder pendant environ 10 ans. 

 

Pourquoi la coupe menstruelle?

Parce-que c’est magique! Plus sérieusement, en plus de l’argumentaire écolo et zéro déchet, la coupe est extrèmement confortable. C’est bien simple, si elle est bien positionnée, on ne la sent pas du tout. Limite ,on oublie qu’on a ses règles. Et on peut faire absolument tout et n’importe quoi avec une coupe, tavailler, faire du sport, aller à la piscine…Complètement étanche, il n’y a aucun risque de fuite et de tache sur les vêtements. Il existe tout un tas de marques de cups, toutes de bonnes qualités. Les cups présentent quelques différences (hauteur, taille de tige, …) et la plupart des marques proposent différentes tailles, de sorte que vous êtes assurée de trouver celle qui vous convient. 

Et c’est économique! Faites le calcul : une coupe coûte une trentaine d’euros et vous allez la garde renviron 10 ans. En 10 ans, avec une moyenne de 1 paquet de serviettes/tampons par mois, ça fait 120 paquets. A environ 2 euros, ça nous amène à 240€. Alors, ça vaut le coup, hein?

 

 

Mon expérience avec la coupe :

J’ai acheté une coupe Organicup via Groupon, je l’ai payée 19,90€. Quelques jours après la réception, j’ai eu mes règles. La première insertion s’est assez bien passée. Je l’ai bien pliée comme expliqué dans la notice et c’est passé. Je l’ai laissée en place jusqu’au soir en mettant une serviette, au cas où. 

Dans ma douche, j’ai voulu retirer ma coupe. Et là…. j’ai cru que je n’y arriverais jamais! J’ai mis un bon quart d’heure avant de réussir et j’ai eu un léger coup de stress! Je l’ai vidée, rincée et je l’ai remise, toujours avec une serviette.

Au fur et à mesure des jours et des mois, j’arrive de mieux en mieux à la mettre et à la retirer. Aujourd’hui, ça ne me prends que quelques secondes. Je ne mets plus de serviettes et je n’ai jamais eu de fuites.

Avec ma coupe, j’ai pu faire toutes les activités que je fais en temps normal -travail, sport, parc d’attraction, concert- sans aucun souci ni aucune gêne liée à mes règles! C’est tout simplement génial.

En lisant des témoignages sur le net, j’avas trouvé que les filles qui utilisaient une coupe en faisaient trop sur « le nouveau rapport à son corps » et « la féminité retrouvée » et je ne sais plus quoi. Mais en fait non. C’est vrai que la coupe menstruelle change le rapport au corps et aux règles. Je ne trouve plus ça « sale ». Même je trouve que vider une coupe menstruelle est moins dégoûtant qu’une serviette usagée. Mes règles ne sont plus une contrainte. Avant, si je savais que j’allais dans un parc d’attraction, ou à un concert ou à la plage et que mes règles tombaient en même temps, j’étais dégoûtée, comme si mes règles m’empêchaient de vivre ces expériences à 100%. Aujourd’hui, je n’y pense même pas. Mes règles font partie de ma vie et j’ai l’impression  de mieux vivre ces quelques jours par mois depuis que j’utilise une coupe menstruelle.

Et j’ai réduit mes déchets, forcément! Et j’ai fais quelques économies!

 

 

Voilà, j’espère que j’ai pu vous convaincre, ou au moins vous faire réfléchir!

Pour plus d’infos sur les coupes menstruelles, visitez le site : www.easycup.fr et son super forum! Ce sont des mines d’or où l’on trouve des tas de bons conseils, d’expériences et d’aide pour apprivoiser sa coupe!